• Des passants intrigués nous observent: "Que peuvent-ils bien accrocher sur ces fils?" Alors de courtes discussion s'engagent, nous sommes étonnés du soutien moral que certains nous apportent, ça fait plaisir.

    Lundi soir avant 18h Lundi soir avant 18hLundi soir avant 18h

    Le vent a joué vigoureusement avec nos demandes citoyennes...

    Lundi soir avant 18hLundi soir avant 18h     Lundi soir avant 18h

    Debouts pendant plus de 3h autour des tables les membres du Collectif DIC'EAU ont écouté les Élu(e)s Communautaires.

    Il est dommage que cette salle magnifique soit si peu adaptée à recevoir du public.


  • Suite à la réunion du lundi 21 décembre 3 maires se sont concertés et ont déjà décidé de demander l'étude complémentaire auprès de France Eau Publique.

    Merci à vous Messieurs.

    Nos efforts payent et permettent une meilleure lisibilité des enjeux, il faut continuer à informer pour qu'une vraie étude, digne de ce nom soit mise en place.

    Un simple document de synthèse des informations déjà existantes ne peut suffire; il ne servira à rien de dire en plus court ce qui est déjà trop court pour informer les élus et citoyens.


  •  

    Ce lundi soir 21 décembre, le Collectif DIC'EAU souhaitait assister à la réunion communautaire.

    Nous avons accueilli les élus à leur entrée, en accrochant quelques-unes des demandes citoyennes sur un fil à l'entrée de la mairie de Dinan, lieu des réunions des élus communautaires. Puis nous avons remis environ 900 signatures de citoyens demandant que soit pris le temps d'une réelle réflexion sur la gestion de l'eau. depuis d'autres signatures sont venues s'ajouter à celles-ci, il faut continuer: C'est ici

     

     


  • Mobilisation citoyenne à l'entrée des élus, Mairie de Dinan (photo en bas à droite de l'article)

    L'article sur le site du Télégramme

    Ci-dessus: des membres du Collectif DIC'EAU accrochant quelques-unes des nombreuses pétitions qui jusqu'à présent ont permis de recueillir environ un millier de signatures sur papier.

    La demande citoyenne e ligne reste disponible: C'est ICI